Des Nouvelles - Actualité

Fiscale tips accountant boekhouder jaarrekening 2020

Comptes annuels 2020

Publié 23/06/2021

En plus des nombreux points et possibilités relatifs au corona dont on a déjà parlé fréquemment, nous développons ici pour vous quelques sujets intéressants pour vos comptes annuels 2020.

Fiscale tips accountant boekhouder tarief vennootschapsbelasting

Quel est votre tarif d’impôt sur les sociétés ?

Publié 28/04/2021

Tarif de base et tarif réduit

A partir de l’exercice fiscal 2021, le tarif de base de l’impôt sur les sociétés s’élève à 25 %.

Le tarif réduit s’élève à 20 % sur la première tranche de 100.000 euros. La part de la base imposable supérieure à 100.000 euros est imposée au tarif de base.

Fiscale tips accountant boekhouder investeringsaftrek corona

Déduction pour investissement de 25 % prolongée jusqu’à fin 2022 !

Publié 01/03/2021

Principe

Les sociétés considérées petites fiscalement, peuvent profiter d’une déduction pour investissement sur leur bénéfice imposable. Ce qui leur permet bien sûr de payer moins d’impôt sur les sociétés.

La déduction pour investissement s’élève en principe à 8 % de leur valeur d’acquisition.
Pour les investissements réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019, ce pourcentage s’est cependant élevé à 20 %.

Début 2020, ce pourcentage est retombé au montant basique de 8 %. Le coronavirus a cependant permis que les investissements réalisés entre le 12 mars 2020 et le 31 décembre 2020 puissent bénéficier d’une déduction pour investissement de 25 %, comme mesure de soutien exceptionnelle.

Depuis, ce rehaussement de la déduction pour investissement à 25% a été prolongé jusqu’au
31 décembre 2022.

L’objectif est évidemment d’encourager les PME à continuer d’investir pendant cette période difficile.



Fiscale tips accountant boekhouder effecten effectentaks nieuw

Une nouvelle taxe sur les titres mobiliers

Publié 14/12/2020

Beaucoup s’en rappelleront. La précédente taxe sur les titres mobiliers a été supprimée en octobre 2019 par la Cour constitutionnelle. Lors de la formation du nouveau gouvernement, les médias nous ont aussi souvent dit qu’il n’y aurait pas de nouvelle taxe sur les titres mobiliers. Une nouvelle taxe sur les titres mobiliers est pourtant maintenant déjà sur la table. La cuisine fiscale continue.

De nombreux noms sont déjà apparus pour cette nouvelle taxe : la nouvelle taxe sur les titres mobiliers, l’impôt sur la fortune, l’impôt sur le capital, la contribution de solidarité, l’impôt sur les épaules les plus larges.

La nouvelle taxe sur les titres mobiliers est présentée comme ‘symbolique’. Cette nouvelle taxe ne serait-elle pas plutôt un symbole du déficit budgétaire ? Avec un déficit budgétaire de 11.2 pour cent cette année, la Belgique a le deuxième plus mauvais chiffre de l’Union européenne. Cette taxe devrait également servir à “financer l’impact de la crise sanitaire sur le financement de la sécurité sociale.” Plutôt triste lorsque l’on a appris par les médias que des experts étaient persuadés que notre système politique, avec non moins de huit ministres de la santé, avait coûté des vies humaines au sein de cette pandémie.

Fiscale tips accountant boekhouder corona carry back

Carry-back des pertes

Publié 22/10/2020

Les mesures corona sont difficiles à suivre.

L'une des mesures les plus frappantes est le carry-back des pertes. C’est une nouvelle application dans notre fiscalité belge. Dans certains pays, ce système existe déjà depuis longtemps et c’est un système permanent.

Avec un carry-back classique, comme il existe aux Pays-Bas, la perte par exemple de 2020 est soustraite du bénéfice de 2019. Les impôts sur 2019 sont donc d’abord totalement payés et on est ensuite remboursé en partie ou totalité. Avec le carry-back unique actuellement introduit comme mesure corona de soutien, la perte attendue de 2020 est déjà soustraite du bénéfice de 2019. Les impôts sur le bénéfice de 2019 sont donc immédiatement réduits.

Le but est évidemment d’arriver à une amélioration de l’état des liquidités.

Fiscale tips accountant boekhouder tax shelter Belgie

Tax Shelter 2020

Publié 22/06/2020

Le Tax shelter est une mesure fiscale qui encourage les sociétés belges contribuables à investir dans le secteur audiovisuel (depuis 2004) et les arts de la scène (depuis 2017). Après validation de l’Europe, le secteur des jeux va aussi pouvoir en profiter à l’avenir.

Grâce au tax shelter, on paye moins d’impôt sur les sociétés.

Fiscale tips accountant boekhouder cursus crisis

Enseignements basiques des situations de crise

Publié 25/04/2020

Les crises vont et viennent. Diriger une entreprise implique d’être surtout conscient qu’un jour ou l’autre, il arrive quelque chose dont on n’avait pas tenu compte. Ça arrive toujours de manière inattendue.

C’est pourquoi, il est important de ne pas perdre de vue quelques faits essentiels.
Back to basics.

Fondation

Il est important de réfléchir à la forme de la société dès sa fondation. On choisit parfois assez vite une SNC ou SCS pour certaines activités. L’avantage entre autres, de ne pas devoir établir de plan financier, y joue un rôle important. La question est néanmoins de savoir si c’est toujours bien pertinent. Tout d’abord, la SNC ou SCS impliquent une responsabilité illimitée qui est un risque en soi. Avec une SP, la responsabilité est limitée. La SP est par contre obligée d’établir un plan financier approfondi. On peut être contre mais ça oblige le futur chef d’entreprise à bien réfléchir au financement et à la faisabilité de ses projets.

Fiscale tips accountant boekhouder liquidatiereserve

2020 : premier versement possible des réserves de liquidation précédemment constituées !

Publié 04/03/2020

Les sociétés qui répondent aux exigences des PME, peuvent constituer des réserves de liquidation. Moyennant le paiement d’un impôt anticipé 10% supérieur à l’impôt sur les sociétés, cette réserve peut être exonérée d’impôt en cas de liquidation de la société. Aucun précompte mobilier supplémentaire n’est alors dû.

La constitution et le versement des réserves de liquidation ne doivent d’ailleurs pas être confondus avec une autre mesure antérieure de l’article 537 CIR 92 qui se traduit en pratique par une opération de verrouillage des réserves ou même la liquidation interne, accompagnée d’un versement de réserves à 10% suivi d’une augmentation de capital obligatoire. Dans cette mesure, il est question d’un délai de 4 ans pour les PME et de 8 ans pour les grandes sociétés.

La constitution et le versement des réserves de liquidation ne doivent pas non plus être confondus avec une autre mesure encore en vigueur de l’art 269 §2 CIR 92 qui se traduit en pratique par le règlement VVPRbis qui permet, à condition de répondre à une longue série de conditions, de verser de simples dividendes (pas en cas de liquidation !) avec un précompte mobilier de 15% au lieu d’un précompte mobilier de 30%.

Fiscale tips accountant boekhouder Vennootschap

Une SNC ou une SCS ?

Publié 10/02/2020

Nouveau Code des Sociétés et associations

Depuis l'introduction du nouveau Code des sociétés et associations (CSA), beaucoup de choses sont parues concernant les SP et les SA. Vous pouvez avoir l'impression que la société en nom collectif (SNC) et la société en commandite (SComm) n’existent plus. Il a été effectivement initialement prévu de laisser tomber ces formes de sociétés. Mais on les a finalement gardées.

Ces formes de société sont maintenant cataloguées parmi les sociétés. La société de droit commun n’a dans sa forme basique aucune personnalité morale. Mais la SNC et la SComm sont des variantes à personnalité morale. Par l’introduction du nouveau CSA, on ne garde que la forme de société en commandite simple (SCS). La forme de société en commandite par actions (SCA) a disparu.

La SNC et la SCS gardent leur importance dans la pratique. D’après le bureau d’études Graydon, 2 316 nouvelles sociétés en nom collectif et 5 888 nouvelles sociétés en commandite ont même été fondées en 2018.

Fiscale tips accountant boekhouder kosten werkgever

Frais propres à l’employeur

Publié 03/02/2020

De nombreux entrepreneurs demandent s’ils peuvent allouer des frais propres à l’employeur, à leurs employés. La question elle-même n’est pas surprenante. Pour l’employé, c’est une allocation non imposable. Pour l’employeur, aucune charge patronale n’est due sur les frais propres à l’employeur. Il est donc logique qu’en pratique, l'on ait souvent des discussions à ce sujet avec le Fisc et/ou l’O.N.S.S.
Généralités

Les frais propres à l’employeur doivent répondre à certaines conditions fiscales comme sociales. Nous considérons ci-après le contexte fiscal.

Les frais propres à l’employeur sont des frais à la charge de l’employeur qui ont été avancés par l’employé. Il s’agit donc en principe simplement d’un remboursement de l’employeur à l’employé.

Un exemple classique est le déplacement d'un employé avec sa propre voiture pour se rendre chez un client de l’employeur. Une compensation forfaitaire par km. est alors prévue. Elle est en principe fixée annuellement et s’élève depuis le 1er juillet de cette année à 0.3653 euro par km.

Première précédent 1 dernière